01 janvier 2012

Servane Daniel

Nom: Daniel
Prénom: Servane Françoise Marie-Laurence
Surnom: Vane (réservé aux intimes) Vavane (inusité depuis mes six ans) Celo (réservé aux totos)
Date de naissance: 23/03/78 (mais de quel siècle?)
Antécédent en impro: Liq (antécédent d'anticipation. On est là pour rêver non?)
Malin depuis: 04 (mais de quel siècle?)
Meilleur souvenir d'impro : Chaque fois que je vois un improvisateur naître.
Citation fétiche: « Demain, oui, dans cette vallée heureuse, nous trouverons l'audace de mourir contents ! » A. Camus

 

Vu par les autres malins :

 

Bojana : elle est notre Métis, la femme aux 2 visages .....

Caroline : N/a

Clémence : un rein pour mieux vous concentrer

Christelle : C'est ma couronne! Je suis la plus âgée!

Damien : ministre de l'abstrait, du concret, du substrait et du contre emploi, secrétaire aux justes affaires fédératrices, toujours en douceur.

Daniel : Celle dont l'imaginaire prend corps, et quel corps !

François : N/a

Frédéric : le vaccin contre la bêtise humaine

Gaël : un Communard

Jérémy : dans le rôle de Louise Michel

Maadi : une boite aux trésors sans fond (un peu comme celle d'un enfant qu'on retrouverai des années plus tard, comme dans Amélie Poulain.)

Mathilde : hypothèses de l'âme, un livre sur lequel les petits et le grand mondes s'écrivent chaque jour. On y lit des questions, des envies et beaucoup d'amour.

Mathieu : Marlène (Noir Désir)

Nama : "Je sais que je plais à tout le monde... Mais quand je vois à qui je plais pas, je m'demande si ça me dérange vraiment." Dikkenek

Yannick : Pour un soupçon de son talent, nos âmes se damnent!

Juan : généreux mais suspect respect de la camaraderie


Comment je vois les autres malins:

 

Aurore:  Elle se révèle, elle se libère et nous réchauffe de sa lumineuse folie.

Bojana: Fragile, elle prend les chemins qui demandent le plus de force et de courage.

Caro: Elle est une force, celle qui allie la puissance à la générosité de ne pas dominer.

Clémence: Il était une fois une enfant qui rêvait qu'une fois adulte... La femme d'aujourd'hui construit son rêve et nous ne demandons qu'à rêver avec elle.

Christelle: Si belle, si sensible, si subtile, si drôle. Comment ne le sait-elle pas elle-même ?

Damien: Quand je vote, c'est pour lui. Imo pectore.

Daniel: Il est le vortex qui mêle l'alexandrin aux octets. Sans ses gadgets, on perdrait l'anachronisme, essence même de la poésie.

François: Il a la jeunesse, il a la gentillesse, il a le mime, il a la barbe. Comme je suis jalouse !

Frédéric: Il a la ligne claire des gens pour qui le bonheur existe. Il est un dessin au trait fin et léger, prêt à ce que d'autres lignes le complètent.

Gaël : Avez-vous déjà contemplé les paysages bretons ? Avez-vous déjà ressenti le concret de la terre, la mélancolie des landes, la liberté des côtes escarpées ? La certitude que la sagesse c'est de partager une histoire au coin du feu ? Si tel est le cas, vous connaissez un peu Gaël.

Jérémy: Tu sais... ce genre de type à qui tu ne te confies pas tous les jours, que tu n'appelles pas tous les jours. Tu sais, ce genre de type qu'un jour tu ne verras plus pendant six mois, un an. Mais ce genre de type, tu sais, que tu as là, là je veux dire. Bien ancré en toi, parce que tu sais que tu partages un petit bout d'âme avec lui.

Maadi: Elle est un tourbillon, une arabesque. Volute du mouvement, elle a l'évanescence des gens qui ont des choses à dire et qui hésitent encore sur la manière de les exprimer.

Mathilde: Quand j'étais petite, j'avais une sœur imaginaire que j'appelais Marie-Jeanne. Je me trompais, elle s'appelle Mathilde et est au-delà de mon imagination.

Mathieu: La douceur de Totoro et la volonté de Ken le Conquérant. On aimerait l'avoir toujours prêt de soi pour être sûr qu'il ne nous arrivera rien. 

Nama : Une beauté, comme un chant ancestral sur les sons d'Air (le groupe), comme une fleur sauvage dans la ville.

Yannick: Si l'humour est la barrière la plus hermétique à toute forme d'obscurantisme, alors avec Yannick, on est assuré d'y voir toujours clair. 

Juan : Le regard profond qui ne s'arrête pas aux surfaces dorées. Il veut voir ce qu'il y a dessous.

 

Posté par troupedumalin à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Servane Daniel

Nouveau commentaire